Elever son Shiba Inu

shiba inu qui joue

Le dressage du Shiba Inu

L’apprentissage des ordres simples est l’étape la plus délicate du dressage. Le Shiba Inu est un chien intelligent, qui assimile rapidement les ordres qu’il reçoit. Il comprend parfaitement les ordres donnés sur un ton ferme, et il est inutile d’élever la voix pour se faire obéir. Il doit apprendre à maitriser son agressivité, son maître doit pouvoir prendre un objet qui lui appartient sans qu’il le morde.

Le dressage positif, avec récompenses et non par la punition, est celui qui convient le mieux à cette race de chien. Les interdits et les choses autorisées doivent être définis dès le début du dressage. La cohérence dans les ordres qu’on lui donne est un principe très important, pour que le Shiba puisse comprendre facilement ce qu’on attend de lui. C’est un chien têtu et persévérant, et lorsqu’il refuse d’obéir à un ordre, il faut surtout éviter de le violenter.

La socialisation

L’apprentissage de la propreté doit se faire dès l’arrivée du chien dans son nouveau foyer, à l’occasion de sorties régulières. Une fréquence de sorties matin et soir correspond à ses besoins naturels. C’est aussi l’occasion de le familiariser avec la marche en laisse. Il faudra toujours le tenir fermement, le Shiba étant réputé pour ne pas toujours obéir aux ordres de rappel. Les sorties seront aussi des occasions de lui faire rencontrer des personnes étrangères à son entourage, de le familiariser avec les sons, les bruits environnants, les autres animaux…

Préparer l’arrivée de son compagnon

  • Les jouets : le chiot adore jouer, les accessoires en plastique dur et à picots sont excellents pour se faire les dents. Eviter les jouets en tissus et en mousse qui se déchirent facilement et qui risquent de l’étouffer. Les jouets sont nécessaires à l’évolution du Shiba Inu, et l‘aident à bien vivre sa période de socialisation.
  • La gamelle : elle doit être en inox, antidérapante. Facile à laver et à entretenir, l’inox est aussi non-toxique.
  • Le choix du panier : il est tout aussi important que les autres accessoires. Ici aussi, il est préférable d’éviter la corbeille en tissu, que le chiot risque d’abimer assez vite avec ses dents. Une corbeille en plastique assez grande et munie d’un tapis sera parfaite, et il faudra choisir un modèle qui le protège suffisamment du froid et des courants d’air.
  • Collier et laisse ou harnais ? Le chiot aura également besoin d’un collier et d’une laisse, à utiliser pour les sorties. La laisse sera suffisamment courte pour l’apprentissage de la marche en laisse. Le collier doit être vérifié régulièrement et changé à mesure que le chien grandit, pour ne pas risquer de l’étrangler. Les harnais entrainent des malformations chez les jeunes chiots, à éviter jusqu’à l’âge de 1 an.
  • L’alimentation du Shiba : Se renseigner auprès du vétérinaire sur les marques de croquettes recommandées à l’âge du chiot. D’un point de vue générale, privilégier les croquettes aux aliments mous, qui favorisent le tartre. Certains éleveurs privilégient la viande crue et les aliments naturels, à condition que celle-ci soit fraîche, et sans abus.
  • Les accessoires pour le toilettage : une trousse de toilettage pour chien comprend un shampoing spécial chien, un kit de brossage des dents, des lamelles à mâcher pour l’entretien des dents et en prévention du tartre, une brosse carde pour chien. Eviter l’usage des produits d’hygiène pour homme, la peau du chien est à PH neutre et a besoin de produits spécialement adaptés.
  • Soins et médicaments indispensables :  La trousse d’urgence contiendra des vermifuges, à administrer rapidement en cas d’infestation avérée. Penser également aux sprays anti-puces, anti-moustiques et contre les tiques, en boutiques spécialisées pour chiens.

Laisser un commentaire